Appréciez Cambridge grâce à ces sites incontournables

Parmi les lieux qui sont la cote ces temps-ci en Angleterre, il y a Cambridge. Je vous avouerai que je ne comprenais pas vraiment ce que les gens pouvaient trouver à cet endroit. Mais ça, c’était avant de m’y rendre ! Ça a été une jolie surprise que j’ai hâte de retrouver dès que possible.

Mon voyage à Cambridge donc, m’a montré un nouveau visage de l’Angleterre. Je ne peux pas vraiment dire que ce ne soit pas quelque chose que je n’eusse pas prévu, mais la beauté de la ville m’a tout de même donné des frissons.

Commencez par La Cam

Contrairement à ce que les esprits mal tournés peuvent penser, La Cam n’est pas un coin sombre de Cambridge om vous pourrez retrouver des trafiquants de drogue tapis dans la pénombre.

J’ai fait la découverte de La Cam me baladant au cœur de la ville universitaire. Si vous cherchez l’origine du nom de ce cours d’eau, sachez que c’est simplement le diminutif du nom de la ville. Selon les saisons, vous pourrez y tomber sur des compétitions en tous genres, toujours mettant en scène des étudiants des universités environnantes.

Puis, The round church

Ce second site de Cambridge se trouve entre Sydney Street et la St John’s Street. En bref, The round church est une sorte de monument qui fait partie des éléments historiques qui se trouvent en ville.

Le lieu se visite à pied si vous avez envie de parcourir Cambridge par les chemins les plus originaux. La petite église ronde émerveille tous ceux qui la découvrent, et laisse plus d’une occasion de se renseigner sur une partie de l’histoire de la région. Et pour le prix d’entrée qui n’est pas cher payé, c’est bien la peine d’en profiter au maximum ! Ça fait toujours du bien.

Il ne reste qu'un commentaire Aller aux commentaires

  1. Sandrine P /

    Je n’envisageais pas de passer de ce côté de l’Angleterre, mais maintenant je suis tentée d’y faire un tour. Ce serait génial d’en découvrir encore plus, et ça donnera autre chose à se rappeler que Londres qui devient un peu traditionnel sur les bords.

Laisser un commentaire