Clôture électrique : comment être certain que son cheval est en sécurité ?

Avoir un cheval est une merveilleuse aventure. Attachant, fort sociable et charmant, cet animal doux saura offrir des moments de tendresse et de partage à son cavalier. Si vous êtes bien attaché à votre cheval, veillez à ce que son bien-être et sa sécurité soient assurés. Outre les soins vétérinaires et les entretiens au quotidien, tous propriétaires doivent offrir à leurs animaux un espace de pâturage bien clôturé, pour des raisons sécuritaires.

Les différentes clôtures qui existent

Un large choix de clôtures est proposé sur le marché pour assurer la sécurité des chevaux, à ne citer que le ruban. Ce système est disponible en 3 largeurs différentes : 1 cm, 2 cm ou 4 cm. Plusieurs critères doivent être pris en compte lors du choix du ruban : la qualité de fabrication, le nombre de conducteurs et leur nature (cuivre, acier) ainsi que leur diamètre et leur disposition, la qualité des bords. Il y a également le cordon, autrement appelé cordelette. Il se diffère du ruban grâce à son conducteur plus renforcé. Mais, il présente un danger pour le cheval à cause de sa forte résistance à la pression. Vous découvrirez également le fil électrique et le fil métallique fin spécial cheval qui offrent une conductivité intéressante. Très utilisée, la clôture en bois est appréciée pour sa durabilité, tout comme les lices en ciment ou en plastique.

cheval

Quand on aime son cheval, on en prend soin.

Comment rendre la clôture électrique efficace vis-à-vis du cheval ?

Une clôture électrique fonctionne ainsi : quand un cheval tente de la franchir, il ressent une violente secousse pour l’empêcher de s’y rapprocher la prochaine fois. Mais, pour que le système soit efficace, la clôture doit respecter certaines normes. Elle se doit d’abord d’être visible pour que l’animal puisse le repérer. Si vous utilisez le ruban, veillez bien choisir ceux qui ont une largeur d’au moins 4 cm. Mettez également plus de piquets pour le rendre encore plus visible. En plus, il faut que la clôture soit dure, mais sa résistance à la pression ne doit pas dépasser le poids de l’animal. Si le cheval tente de franchir la clôture que ce soit pour de bonnes ou mauvaises raisons, il faut que le matériel cède à sa pression pour qu’il ne se blesse pas. Pour que la secousse soit forte, vous devez utiliser une bonne prise de terre et un meilleur électrificateur.

Les consignes à suivre pour une clôture électrique

Il faut suivre quelques consignes lors de l’installation de la clôture électrique. D’abord, la clôture doit avoir une hauteur globale minimum de 1m30. L’idéal c’est de mettre plusieurs rubans ou fils intermédiaires afin que le cheval ne puisse pas passer en dessous ou en dessus. Il faut rappeler qu’une clôture électrique doit avoir au moins 4 cm de large sur 2 hauteurs minimum. Choisissez, en plus, une prise de terre de haute qualité pour obtenir un meilleur retour de courant ainsi qu’un fil haute tension adapté afin d’éviter la perte d’énergie. Pour l’installation, enfoncez la prise de terre à quelques mètres de l’électrificateur dans le sol. Puis, installez deux piquets de 1m ou plus, ensuite raccordez-les et reliez-les à la borne terre de votre électrificateur qui est à installer près d’une prise électrique.

Si cet article vous a plu, vous pouvez lire mon dernier article sur le train électrique, jouet prisé par les enfants mais aussi les grands !

Il reste 2 commentaires Aller aux commentaires

  1. Jean-Edouard /

    Pour moi, la clôture électrique en ruban est la plus efficace. Plus visibles et occasionnant moins de dégât, ces accessoires permettent de protéger mon animal et d’assurer sa sécurité. Cela fait quelques années que j’utilise de dispositif. Je ne vois que des avantages.

    J.E

  2. Pauline /

    À mon avis, il est idéal de placer les conducteurs de votre choix à 60 ou 70 cm à partir du sol. Ainsi, le cheval ne franchit pas la clôture par-dessus ou par-dessous. Si c’est possible, je vous recommande de mettre plusieurs niveaux à votre clôture

Laisser un commentaire